VIGNES ET VIRAGES 2007

 

L'ARRIVEE

 

 

Le dimanche matin, évidemment, certains ont oublié de changer d’heure, la nuit a été courte, bref, un léger retard et la pluie qui s’était amenée discrètement dans l’épreuve de nuit, toute honte bue, arrose consciencieusement les commissaires transis des heures durant sur le bord des vignes, guettant le passage du chaland.
Le repas du midi, dans le musée, a réconcilié tout le monde et la remise des prix confirma que la nuit avait été la bonne sélection. Bravo à l’organisateur du rallye de Bergerac,  Patrick Figues qui confirme qu’il pilote aussi bien qu’il organise et à la famille Herviet fille et père qui s’entendent comme larrons en foire et dont la joie faisait plaisir à voir pour leur premier rallye commun.

 

  

En parlant de trahison, j’ai été trahi par l’appareil photo dès le début de la dernière spéciale du dimanche matin, panne de piles. Donc je ne vous montrerai pas de photos de la remise des prix ni du musée de la locomotion d’Aubyland que nous recommandons de visiter pour ceux qui n’y sont pas encore venus. Je demande aux nombreux fous présents dont je comptais prendre la voiture sur ce poste de contrôle de me pardonner cette absence de photos. (une dizaine de voitures sans doute et une bonne trentaine de membres en comptant les organisateurs et leurs petites mains).

Les organisateurs ont annoncé publiquement -sous couverts de l’anonymat off des propos- que pour l’année prochaine ce serait « GEANT », s’ils peuvent réaliser leur ambition. Mais chut ! c’est un secret de polichinelle.
Alors réservez la date et précipitez vous car les demandes sont plus nombreuses que les places offertes.
PS : message personnel pour C. qui se reconnaîtra si elle vient sur le site lire ce texte. Je confirme que le N° XX est beau gosse.

     
Retour accueil
Le Parc
Le depart
Le Parcours