LA BELLE AU BOIS DORMANT
SORTIE A ARCACHON
11 MARS 2007

 

D’abord la passerelle (qui a dit qu’il n’y avait des pavés que dans le Nord ???) et l’escalade du pylône qui oscille selon le vent et l’ardeur des excursionnistes dont quelques uns préfèrent les suspensions de 2 CV à en juger le regard vers le pylône . Ensuite, les villas, toutes plus décorées les unes que les autres dans un entrelacs  de rues tranquilles et révélant les surprises à chaque détour. Des restaurations parfois discutables (pas vrai Patrick ?), mais un entretien qui fait plaisir à voir dans une saison où le calme permet les flâneries.

 

   
   
   
   
   

Retour sommaire Arcachon

Retour Accueil