9 OCTOBRE 2005

SORTIE SAUTERNAIS

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Rendez vous à 9 heures (vers 9 heures 30 comme d’habitude) à Saint Michel de Rieufret où Bernard et Cathie avaient organisé le petit casse croûte du matin, rien qu’avec du naturel… Accueil sur l’espace boisé à côté de chez eux, c’est bien pratique pour le café chaud, mais le petit rouge réchauffait lui aussi. Les voitures n’ont pas toutes aimé le brouillard matinal qui a laissé des traces de saleté sur les carrosseries propres et a obligé à utiliser les essuie-glaces.

Quand tout le monde fut là (et on sait que Bernard à de nombreux amis, ils étaient là), 46 participants plus les excusés ; direction Guillos et sa cloche rénovée, puis Hostens et son espace de loisirs. Mais à Hostens exposition de Vedette (6 différentes) au feu et bourse de pièces de 2 CV avec un rallye de 2CV et dérivés qui a tourné autour de nous toute la journée, plus de 100 participants.

La pétanque sur l’aire d’atterrissage de l’hélicoptère fut une trahison dont seul un banquier peut se montrer capable : vous faire croire que votre boule va rapporter 10 points pour finir avec ZERO !!!

Mais oublions ce léger ressentiment sportif et poursuivons la promenade par Cabanac, et Villagrains. Nous arrivons au château Toubar appellation Graves à Saint Michel. Arrivons n’est pas facile pour tout le monde car il y a ceux qui enfoncent l’accélérateur au moindre bout de ligne droite et qui oublient de tourner dans l’allée, et ceux qui suivent ceux qui accélèrent car on ne la leur fait pas… Total, retour piteux des sportifs du dimanche. A ce propos, il est question d’organiser une initiation à la navigation une fois par mois un soir, peut-être dans nos réunions mensuelles, j’en connais qui pourraient s’inscrire… Bon, soyons justes : c’était la première sortie d’automne et les chevaux piaffaient.

Belle propriété dans son jus et en cours de restauration par son propriétaire qui nous a fort bien reçus, son vin est bon, ce qui ajoute à ses qualités, et très abordable comme prix. Le traiteur nous a traités, la serveuse était accorte comme toute serveuse, le repas en corrélation avec le temps, beau et bon,

Le café dégusté eut lieu le :GRAND PRIX DU CHÂTEAU TOUBARorganisé par Bernard, arbitré par Bernard et commenté par tout le monde comme d’habitude. Les vainqueurs furent multiples, comme ceux du parcours, et comme chez Jacques Martin dans le temps, tout le monde a gagné à passer la journée ensemble.

Dispersion vers 17 heures et promesse de recommencer comme de bien entendu. Encore bravo à Bernard et surtout qu’il ne perde pas la main, et pour ne pas la perdre, qu’il recommence, vite ! C’est notre souhait à tous. N’oublions pas le discret Francis qui l’a aidé au pied levé à réorganiser la sortie et à gérer les animations avec tant de compétence.

Message personnel au Président : répare l’allumage de la spit, c’est inadmissible d’abandonner son fils au volant d’une vulgaire moderne dans nos sorties.

GEORGES

Retour au sommaire des retrospectives

Retour accueil