SALON AUTO-MOTO 2005

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le salon fut plus court d’un jour que les précédents. Cela n’a pas nui à notre enthousiasme pour y tenir notre stand, qui fut « simple et de bon goût » comme à chaque fois. Nous sommes trop honnêtes, nous qui avons fait l’accueil sur ce stand nous aurions pu en sortir couvert d’or, le nombre de fois où nous aurions pu vendre les deux véhicules exposés…

Juste une anecdote : Un Monsieur s’arrête devant la Comète et téléphone frénétiquement en disant : « ça y est, je l’ai retrouvée, jaune à toit noir, elle est immatriculée XXXX », il s’éloigne un peu et je l’accoste, il me répond alors que son beau père a eu cette voiture dans cette combinaison de couleurs, je le détrompe en lui disant que ce n’est pas celle-ci qui est en cours de peinture et vient de changer de livrée. Il rajoute : «Ma première voiture a été une Opel GT bronze, la même que celle sur le stand ». Je conclus : « alors c’est un stand de famille ». Voilà, c’est comme cela toute la journée, des souvenirs, des acheteurs et les deux roues ont vu des prix de diamantaires se proposer également.

Il ne faut pas oublier tous les stands voisins qui ont participé à notre bonne humeur : - Matra juste de l’autre côté de l’allée, pro comme à chaque fois, mise en scène, chemises brodées et surtout le frigo achalandé de liquides chaleureux. - La Grange aux Belles, un immense parterre coloré et varié, accueillant et convivial. - Vignes et Virages, où là, on ne plaisante pas, c’est de la voiture mais ce sont des amis, et ils recruté ; alors inscrivez vous avant qu’il ne soit trop tard. - Le stand des amis des allemandes, Audi Quattro et Sirocco Volkswagen avec des raretés, - Le stand MG, il paraît qu’il y a le détachement britannique, il y a surtout la joie des amis de ce club et leur vitalité.

Le dimanche soir, démontage, tous les clubs ont vite fini et c’est dans la bonne humeur que chacun range en évitant de gêner son voisin, pas comme à un carrefour dans un embouteillage au pied du Pont d’Aquitaine. Rendez vous dans 2 ans, et merci à tous ceux qui ont assuré une permanence sur ce stand et à tous ceux qui sont passés nous dire bonjour.

GEORGES

Retour au sommaire des retrospectives