SORTIE CASTILLON

28 Mars 2004

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Rendez vous était donné à la salle la Coupole de Saint Loubès. Malgré le changement d’heure tout le monde -sauf les organisateurs- était à l’heure. Au total 15 véhicules se retrouvent pour une première sortie sous un ciel frais mais clément.

Le départ fut donné après que chacun eut fait le tour des dernières nouveautés dont notre inévitable Bernard qui étrennait une Vedette dans son jus et qui fut courtisée toute la journée -(moins que sa boîte Cotal par Bernard quelques heures avant pour son remplissage)

Une jolie 24 CT sortait aussi mais la fraîcheur eut raison après le repas du courage de son équipage qui n’avait pas le chauffage. L’AMI 8 fraîchement restaurée était aussi pimpante que le printemps. La promenade mena jusqu’à Castillon où

le pique nique put avoir lieu sous les ombrages et où chacun montra son savoir camper en une leçon :

 

ceux qui grâce à la Bel Air déménagent la maison

celle qui sait s’organiser toute seule,

le parc de jeux qui occupa la jeunesse encore insouciante de nos belles anciennes.

A noter que Gilles a encore frappé : un dimanche sans huîtres n’est pas un dimanche, il n’est pas le seul à le penser et tente régulièrement de convertir ses compagnons de table à sa gourmandise.

Après le repas un petit tour par Aubyland, un musée un peu fou de trains, vielles voitures, cyclomoteurs, on y trouve des revues, des collections et reconstitutions diverses et même une bourse automobile chaque premier samedi du mois, la première a eu lei ce mois-ci. Bonne recherche à vous.

Ensuite retour dans les voitures pour quelques kilomètres et arrivée à Saint Emilion par une petite route touristique. Là nous retrouvons installés confortablement deux compères qui ont oublié de lire le milieu du road book et ont filé directement après le repas vers l’arrivée finale.

Bien installés ils n’ont pas souffert mais seront punis d’une visite de musée passionnant.

Jour d’élection oblige, la dislocation se fait assez tôt pour permettre à tous d’aller voter.

GEORGES

Retour accueil

Retour au sommaire des retrospectives