SORTIE BLANQUEFORT 2003

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

les jeunes du LEGTA

On ne plaisante pas avec le travail : des élèves du LEGTA de Blanquefort nous avaient sollicités lors du Salon auto moto de décembre pour les aider à réaliser un projet de BTS : organiser une sortie de vieilles voitures. Nous avons accepté car il faut aider les jeunes et ensuite parce qu’ils s’intéressent aux vieilles voitures. Ils ont tout fait eux-mêmes : les road book, les pauses, le restaurant, les dégustations (avec modération inscrit sur le road book !), tout, il suffisait de se laisser guider…

On vit plus de 20 voitures se réunir dont quelques beaux spécimens sportifs et une rareté : la Chevrolet 1932 du docteur accompagnée de sa 2CV Charleston, deux cabriolets pour un jour de petite humidité qui permit de tester les essuie glaces.

Les cabriolets

embarquement

Le parcours prévu fit découvrir les petites curiosités de la région dont la poétique durée de la traversée du bac Lamarque Blaye : « 20 à 30 minutes selon la marée » Les marins sont de grands joueurs et nous confirmons que le Médoc offre le dimanche aussi peu de cafés ouverts que les marais de Saint Ciers de Gironde.

Le château la Tour de By est notre première étape locale où les chais et l’organisation rationnelle du travail et des locaux surprirent nombre des participants.

la visite

la dégustation

Un moment trés apprécié de tous et toutes, la dégustation de crus choisis fut un enchantement.

Notre problème récurrent se trouva encore posé : le respect de l’heure, presque deux heures de retard pour le repas mais l’hôtesse ne nous tint pas rigueur et l’abondance avec le sourire furent un réconfort bienvenu après le ciel capricieux du matin.

Le repas

Le chateau

L’après midi fut aussi dure à démarrer qu’un antique diesel, c’est dire, heureusement, plus de road book mais un guide qu’il faut suivre sur ces routes des fins de terre qui forgent des hommes au caractère aussi déterminé que le sol trempé : un château , le Noaillac nous surprend par la vigueur de son travail et l’enthousiasme de sa jeune génération prête à la relève, une relève de combat et fière du travail fiat et à poursuivre dans le respect là encore du produit et des hommes. C’est beaucoup pus tard que prévu que esseulés chacun, un peu coupable de déserter un tel lieu repart vers son quotidien.

Encore cette fois rendez vous est pris pour le 25 avril où Eric inaugure sa C6 et où Gilles qui fait du bruit dans son garage depuis quelques semaines nous prépare peut-être une surprise. De même si j’ai enfin les papiers (encore, c’est une habitude chez lui diront ceux qui me connaissent) c'est-à-dire le contrôle technique je sortirai ma nouvelle, la remplaçante de mon ancienne, celle que vous savez…

GEORGES

Retour accueil

Retour au sommaire des retrospectives