LES BOUGIES

Nous avons vu que l'interprétation des différentes couleurs de fumée pouvait indiquer l'état de santé du moteur.

Un autre mode de lecture peut nous apporter des indications sur son fonctionnement ou ses dysfonctionnements.

Nous ne lirons pas l'avenir dans le marc de café, mais sur le culot des bougies !

AUTO-ALLUMAGE

Électrode fondue.

Isolant blanc, légèrement endommagé avec quelques impuretés.

Peut entraîner des dommages moteur.

Mauvais degré thermique des bougies, ou excès d'avance à l'allumage, ou indice d'octane trop bas, ou système de refroidissement encrassé, ou mauvaise lubrification.

 

ISOLANT CASSE

L'isolant peut-être cassé ou ébréché.

Mauvaise méthode de réglage de l'électrode, ou pouvoir anti-détonnant du carburant mal approprié, ou moteur trop souvent en sous régime.

DEPOTS DE CENDRES

Dépôts beiges sur l'une des électrodes ou les deux. Peut provenir d'un défaut de fabrication du lubrifiant, ou d'un additif, ou de la présence d'huile.

DETERIORATION MECANIQUE

Un corps étranger se trouve dans la chambre de compression, ou une bougie trop longue a été installée et entre en contact avec le piston.

Retirez le corps étranger, installez une bougie adaptée, mais le piston a peut-être été endommagé.

DEPOTS DE CARBONNE

Traces sèches noirâtre indiquant un mélange trop riche.

Changer l'élément du filtre à air, ou niveau de cuve du carburateur trop haut, ou système de départ à froid bloqué, ou vis platinée du contact de l'allumeur hors d'usage.

DEPOTS GRAS

Présence d'huile dans la chambre de compression.

Segmentation hors d'usage, ou guides de soupape usés ou si ceux-ci sont équipés de joints, il peuvent-être hors d'usage.

La remise en état de la culasse ou du moteur s'impose.

ELECTRODE PERLEES

Dépôts de combustion présents entre les deux électrodes, plus d'allumage sur ce cylindre.

Nettoyer ou changer la bougie.

FONCTIONNEMENT TROP CHAUD DE LA BOUGIE

Électrode érodée , isolant blanc sans présence de dépôts.

Degrés thermique de la bougie pas adapté, ou mélange trop pauvre, ou filtre à essence colmaté, ou pompe à essence faible, ou trop d'avance à l'allumage, ou prise d'air au niveau du collecteur d'admission, ou soupape collée, ou radiateur colmaté.

BOUGIE NORMAL

Isolant couleur pain bien cuit, électrodes en bonne condition.

Moteur fonctionnant correctement, bon choix du degrés thermique de la bougie.

En quatre mots : ne touchez à rien !

BOUGIE USEE

Électrode érodée, isolant couleur pain bien cuit.

Échanger les bougies par des bougies de même type.

DEGRES THERMIQUE DES BOUGIES

BOUGIE CHAUDE

L'isolant est court, son pouvoir de dissiper les calories via la culasse est faible, ce type de bougie est monté sur des moteurs peut performants

BOUGIE FROIDE

L'isolant est très long, son pouvoir de dissiper les calories via la culasse est important, ce type de bougie est monté sur des moteurs hautes performances.

 

Pensez à contrôler l'écartement des électrodes, qu'elles soient usagées mais encore bonnes, ou qu'elles soient neuves.

Les fabricants de bougies ne les règlent pas.

L'écartement doit-être compris entre 0.35 et 0.45 millimètre en fonction des indications données par la fiche de caractéristiques du constructeur de votre auto. (Pour les Anglaises 0.0138 et 0.0177 pouce)

 

Bonne route, le printemps est arrivé, faites rouler vos autos, elles seront en forme.

Retour à la page Trucs et Astuces