FUMEES

La fumée à toujours été évocatrice de message pour l'homme; SMS pour les Mohicans, le feu (y a pas de fumée sans feu), élection du Pape, et cætera.

Pour un collectionneur de véhicule terrestre à moteur, la fumée émise par l'échappement est aussi un message résulant de phénomènes plus ou normaux, durant le fonctionnement du moteur, voyons les principaux.

Fumée blanche = eau

Lorsque vous mettez le moteur en route le matin, par température fraîche, il est normal d'observer une émission de fumée blanchâtre. Ceci est du à l'échauffement de l'ensemble tuyau-silencieux, entraînant l'évaporation de l'humidité sur les parois intérieures. Ceci est valable pour les moteurs refroidis par air ou par eau.

Pour les moteurs refroidis par eau, si après une dizaine de kilomètre, vous observez un panache blanc à la sortie de l'échappement, verdict : défaut d'étanchéité entre le circuit de refroidissement et un cylindre, voir plusieurs.

Joint de culasse défaillant ou défaut de positionnement pour les chemises dites humides.

Fumées bleues = huile

C'est encore le résultat d'une mauvaise étanchéité. L'huile qui se doit de rester dans le moteur pour assurer sa fonction, trouve une ou plusieurs voies pour s'évader par l'échappement et de l'huile dans des tubes chauds : cela fume !

Première voie : les segments, ceux-ci peuvent être usés ou cassés.

Deuxième voie : les cylindres peuvent-être ovalisés du fait d'un kilométrage élevé.

Troisième voie : les guides de soupape sont usés ou si ceux-ci sont équipés de joints, il peuvent-être hors d'usage.

Fumée noire = essence

Cause : mauvaise combustion.

Une bonne combustion est le résultat de l'explosion d'un mélange de 14 grammes d'air et d'un gramme d'essence.

Trop d'essence : mauvais réglage du ou des carburateurs (gicleurs, niveau de cuve, étanchéité du ou des pointeaux).

Pas assez d'air : le filtre à air est colmaté.

Une estimation à été faite récemment : 65% des véhicules fonctionnent avec un filtre à air hors d'usage, ce qui se traduit par ; un mauvais rendement, une consommation de carburant excessive, d'un manque de puissance et surtout par l'émission de polluants.

Lors des prochaines sorties, demandez aux Fous qui vous suivent si une fumée sort de votre ou vos échappements et surtout une estimation de la couleur. Plusieurs couleurs peuvent-être décelées et dans ce cas notez si c'est à l'accélération, en régime stabilisé ou en décélération.

Allez, bonne route et soyez prudent.

Retour à la page Trucs et Astuces