ILS SONT FOUS DU MEDOC

Un RDV à 9 heures, cela s'honore, et encore plus quand le temps s'annonce sortable pour la journée.
28 véhicules dont certains pour la 1ere fois dans une sortie des Fous, et nos Fous habituels avec leurs voitures qui sont à chaque fois annoncées fiabilisées « plus que la dernière fois » et qui ont encore besoin de l'être.
Des ami(e)s, des voitures, un circuit préparé par Patrice et Annick, une belle journée s'annonçait.

Premier attroupement autour d'un café croissants.

Puis passage à côté d'une table où chacun reçut les instructions pour la demie journée (avec les Fous ne pas surcharger la tête, il y a déjà la voiture qui retient toute l'attention).

L'ordre de départ ne fut pas celui de l'arrivée, personne n'a doublé personne et tout le monde jure d'avoir suivi case par case le road book. Je n'ai pas approfondi, je laisse aux casuistes le sujet.

Deuxième activité après s'être humidifié; la photo, activité rare chez les fous mais c'est la 1ere vraie sortie de l'année.

Alpine ou face.

Sur le parking du phare de Richard, une petite visite ventée, un carrelet dans lequel le pêcheur pas fou a proposé à des visiteurs Fous de remonter pour lui ledit carrelet qui n'a rien remonté à part une petite sardine qui ne sait pas à qui elle a échappé. Ensuite, première vraie activité de la journée: abreuver les conducteurs après que les voitures soient au bord du manque de carburant (pas vrai B.??). Choisir le lieu fut capital et la nappe s'est promenée jusqu'au moment où enfin tout le monde fut d'accord que là il y avait moins de vent.

Troisième activité: manger, un repas de printemps dans un restaurant aimable et au vaste parking, ce qu'il faut pour les fous. Et personne ne nous a mis dehors malgré l'heure qui avait tourné.

Comme il restait un peu de temps, retour par le château de By et sa tour où un panorama différent nous a permis de voir passer la marée et un bateau...

Dernier point: Pauillac où les fous curieux ont observé le restaurant qui accueillera le repas du samedi soir des Autofolies 2015. Sûr que certains ne vont pas attendre pour aller visiter...
Dispersion générale sous un soleil déclinant, mais le pauvre, il avait brillé toute la journée, nous ne lui en avons pas voulu.
Aux organisateurs pour qui c'était une première chez les fous et dont personne n'a remarqué le noviciat tant c'était bien fait nous disons: « merci et encore merci, c'est quand vous voulez pour une autre fois ».
Au fait, d'autres ne pourraient ils pas faire de même et organiser une sortie? Rencontrez Patrice et Annick, Régis aussi, ils ont organisé chacun une sortie et vous feront part de leur expérience.

 

Retour