Nous avons distribué les plaques jusqu'au numéro 49. Certes nous avons vu grand avec la taille des plaques cette année, mais c'était pour tromper l'adversaire que la date était erronée elle aussi. Une sortie un peu folle, c'est sûr, c'est les Fous.

Il faisait bon sous les verts ombrages du chantier naval, dommage qu'ils n'aient pas une forme de radoub dans laquelle on pourrait installer une piscine. Ce sera pour la prochaine fois car JP a expliqué et tout le monde est parti.

Le groupe « promenade » s'était installé au premier rond point, sur la mauvaise route bien sûr et a guetté les amis qui road bookaient. Aucun n'a cédé à notre chant des sirènes même si quelques-uns ont hésité un peu. Les séances de navigation portent leurs fruits c'est incontestable

La promenade est donc repartie sur la route dans l'espoir de croiser les amis en difficulté. Peine perdue, mais notre mérite fut reconnu nous avons été accueillis sous les ors de la victoire sur notre itinéraire. Hélas, c'était pour des pédales à mollets et pas pour des pédales  à moteur que l'arc avait été monté. Mais nous fumes applaudis.

Demi étape, jeu du discobole qui roule. Je sais, ce n'est pas encore olympique mais cela va le devenir. Admirez le style, chacun le sien.

Je passe mes égarements sur le road book mais nous avons retrouvé la route et sommes passés dire un bonjour à Christian qui avait réuni quelques voitures et donc des amis chez lui. Une halte appréciée tant l'amitié fut présente dans ce moment.

A la ferme, jeu et jeu, cela donne la toupie-dé et le lancer de billots de bois à la ficelle de longueur variée pour éviter la monotonie.
Un lanceur a enroulé la ficelle sur le piquet obtenant le score de zéro qui en fait le meilleur joueur. Allez comprendre quelque chose aux maths avec ce résultat. 

Plus tard, un attroupement autour d'un barnum, du cirque? Non, la marquise est de sortie, aussitôt accueillie dans nos gosiers.
Marquise oui, c'est le nom de l'apéritif. A consommer avec modération.


Durant le repas un sombrehéros est apparu à la fenêtre et a fait rire les enfants, et ensuite, l'a mangé l'a mangé car on ne l'a revu que le lendemain matin après 2 heures et demi de route.

La nocturne s'est enrichi d'une étude psychiatrique sur les pompes à essence automatiques qui refusent de vous délivrer le carburant demandé mais veulent bien vous délivrer du gasoil. Une demi heure, tendue au départ puis de plus en plus animée et c'est une femme qui a fait le plein. (sur la photo, non, il ne donne pas un coup de pied à la pompe).

La soupe à l'oignon? Une promenade au drive, c'est tout dire. Et ensuite au lit. Il devait être deux heures et quelques lourdes minutes.

Café, croissants, briefing et l'étape du dimanche part vers les villages du Fronçadais.
Les folles, les fous et leurs amis s'arrêtent et cherchent d'où viennent ces photos.
Dimanche matin, soleil radieux et chaleur moindre, tout le monde s'en est bien porté. Les photos de JP et Michel ont eu autant  de succès que les jeux de Michel et la soupe de Christiane.

Il faut un esprit de malade qui n'a pas besoin de lunettes pour trouver de pareils angles et sujets. Jusqu'à trois heures de recherche pour les plus têtus. Mais au final, tout le monde est à l'aire d'Aubie et partage le repas après bien sûr l'apéritif qui n'avait pas eu le temps de réchauffer.

Si une table chaise a décidé de faire le siège couché à un certain moment ce fut pour le plus grand mal d'une excellente bouteille d'un cru voisin qu'une gentille infirmière vint secourir avant qu'elle ne fut vide.

Et à la fin tout le monde a gagné:

Road book samedi

 

 

1

7

CHAUDET

2

8

DEROUINEAU

3

23

MESSAGER et fille

 

 

 

Promenade samedi

 

 

1

30

DOURLENT

2

32

LOHAEC

3

43

BONNET

 

 

 

Photos dimanche

 

 

1

18

MORANDIERE

2

 

DELON

3

 

VILLARS

Belle sortie, bonne humeur générale, pas de problème signalé, tout le monde revient l'an prochain.

Pour finir, le classement, mais en avez-vous besoin? Et aussi des photos des petites nouvelles les plus attendues, comme l'arlésienne de noble mémoire.
D'abord, le mannequin de service homme sandwich du club avec un collector.
Puis des modèles à quatre roues sortis de garage. Bref, encore de bons moments en perspective.
            
La date des 17e Autofolies est fixée:

13 et 14 juin 2015. Qu'on se le dise.

 

Merci aux organisateurs qui ont travaillé encore les derniers jours à cause des fêtes locales qui ont bousculé les préparatifs. Merci aux participants pour leur entrain.

 

Retour