TRAVERSEE DE BORDEAUX 2013

Reportage de Georges M. et Pierre de C.

En février, 3eme année, et vous m'en croirez si vous voulez, ce fut la bonne.
Beau temps, pas de verglas, un road book qui ne perd personne, des étapes aux petits oignons, bel accueil, pas trop d'attente, bref, une Organisation qui tient la route. Oh, on peut améliorer, mais c'est déjà bien en cours.

Le club avait depuis le vendredi un stand que quelques membres (deux surtout, trois jours d'affilé, bravo à leur courage et merci pour leur dévouement) ont eu à coeur de faire vivre.
Beaucoup de visites, c'est vrai que nous sommes partout, des membres passent à toute heure tout le temps ou des amis. Une belle preuve de vie du club.

Et l'artiste incontournable et qui monte a passé trois jours à côté de nous à parler avec exaltation de son travail artistique sur la voiture.


Une quinzaine de voitures de chez nous ont participé à la sortie, quelques retardataires ont squatté, un condensateur / bobine a privé Schumi de la promenade mais il a su gérer tout cela comme à son habitude.

Au cours de la promenade qui ne présentait aucune difficulté des véhicules assez nombreux ont été obligés d'ouvrir le capot, à l'évidence des voitures qui sortent peu, roulez! On ne vous le dira jamais assez, c'est la seule solution pour fiabiliser nos voitures.

L'arrêt sur le terrain de  Saucats nous a livré une belle démonstration en vol, celui à l'école de mécanique de Bouliac a été instructif sur la maintenance et l'apéritif fut agréable et bien servi.

Le repas fut servi à l'étage, presque 40 fous à table, bel exemple de solidarité dans la défense et promotion de la voiture ancienne.
L'après midi a vu défiler la foule des grands jours, les voitures sont restées assez tard, les conducteurs ont joué le jeu cette année.

La vente aux enchères montrait des voitures qui méritaient de retenir l'attention, la bourse était une première, on verra la prochaine.