1

Le samedi 28 mai rendez vous à la Sauve Majeure. Une quarantaine de véhicules qui ont  donc pris le départ de notre manifestation phare sous un soleil impeccable et une chaleur tout à fait acceptable.

Contrôle technique OK, plaque de rallye posée, le départ peut être donné sous le regard vigilant de notre Trésorière et de notre Secrétaire pendant que Christiane prépare les RB.

Tout s'est bien passé (enfin pour ceux qui ne se sont pas trompés dans le road book) jusqu'à ce que nous croisions le garde vigilant d'un carrefour de course cycliste. Ce dernier, auréolé d'une autorité toute précaire et relative fit « péter les galons » comme nous disions dans le temps du service militaire. Il s'avéra insubmersible et perturba avec une mesquinerie grandiose notre rallye.  Heureusement que ses camarades n'étaient pas du même acabit et que nous avons pu traverser la route en question à cent mètres de là sans aucun problème et avec le sourire de tous. Comme quoi...

Pour le slalom, quelle soit la longueur des autos, les Folles ont été surprenantes.
L'arrivée à la ferme du Moulinat se fit assez facilement et les jeux d'agilité, main qui ne tremble pas, fléchettes,nous firent patienter jusqu'à l'heure du repas qui se fit dans le seul séchoir à tabac de France construit en pierre en 1877(?).
Pendant notre repas, plusieurs moyens de transport se sont regardés en chien de faïence: quoi de plus beau que la rencontre d'une brouette, d'un camion de volailles, d'un âne, d'un tracteur et d'une voiture?
Fromage, dessert, café et départ pour l'étape de nuit.
Nos autos souffrent de temps en temps et la nuit cela nécessite un peu de travail.

Oui, la rencontre d'une voiture et d'une pompe à essence, je sais.
L'étape de nuit fut agréable, fraîche sans être arrosée, de petites routes parfois herbues et une soupe à l'oignon bienvenue vers une heure du matin.

Le lendemain matin, trop tôt bien sûr vu la nuit et la veille, la place du Champ de Foire de Saint André nous attendait et Monsieur le Maire nous fit la surprise de sa visite amicale. Il va y laisser des électeurs, c'est sûr, car se montrer en compagnie de voitures qui consomment pour le plaisir, cela est inconvenant, j'en conviens. 
Le petit déjeuner essaya de réveiller tout le monde et départ pour un rallye photo dans 7 communes de la circonscription.

A noter que nombre d'équipages ont explosé entre le samedi après midi, la nuit et le dimanche. C'est la preuve de la bonne ambiance et entente dans notre club, nul n'hésite à faire équipe au pied levé et les membres préfèrent venir et trouver un équipier sur place (ou rouler seul en convoi avec d'autres) que de rester chez eux parce le partenaire habituel est indisponible. Pour nous c'est un succès du club que de donner cette amitié partagée sans exclusive.

Et la chasse aux photos est ouverte, chercher le détail: quel plaisir!

Enfin, une voiture autre qu'anglaise nous fit le plaisir de recourir au plateau. Finalement la panne est sérieuse et malgré la mobilisation des matraïstes la réparation se révéla impossible à réaliser.

Pendant ce temps, sous les verts ombrages de l'espace de loisirs d'Aubie Espessas les membres du rallye tenaient fermement la fourchette et le verre avec modération pour ce qui le concernait.

Mr le Président de retour après l'opération plateau (pour une française!)
Et oui, c'est bien lui au fond, le Fou le plus Fou des Fous avec sa Stroumphette bleue.
Puis opération classement, les ex aequo ont été départagés grâce aux fléchettes.

Vers 16 heures, les résultats  sonnèrent la fin de ce week end qui laisse l'image d'un moment trop court au vu de sa convivialité. Nous avons à la dislocation vu arriver Monsieur le Maire d'Aubie sur son vélo, lui aussi ne nous a pas critiqués. Encore un qui n'a pas peur des lobbies.

Les vainqueurs Françoise et Jean Luc se sont proposés pour nous aider lors de l'organisation des AUTOFOLIES 2012, nous disons bravo.

Merci aux organisateurs, aux organisatrices et aux participants. Nous comptons sur vous pour nos prochaines sorties et les 14e Autofolies dont la date dépendra des élections qui vont bousculer le calendrier 2012.
Message personnel du président: le bureau tient toujours parole, je ne me suis mêlé en rien de l'organisation. Je ne peux toujours pas leur donner ma démission pour rupture unilatérale de contrat.

            De nouvelles bonnes volontés se sont manifestées pour aider l'an prochain. Merci à elles

 

Retour Programme