SORTIE PETAROT AOUT 2009

Par Georges M., Michel S., JP, MG

 

"Une sortie pétarot cela se prépare. Tout était donc préparé et pourtant... Il faut bien être fou pour continuer à sortir avec eux!
D'abord j'ai déclaré forfait pour une bête chose. A mon âge il faut être raisonnable. JP m'a gentiment véhiculé tout le parcours et cela ne fut pas simple pour lui.

Donc, par une belle matinée d'été, 5 voitures et cinq pétarots se retrouvèrent sur un parking bien connu à Saint André. Ils étaient à l'heure, révisés et approvisionnés en tout.
Après le retard d'usage pour ranger les voitures, faire les derniers achats, après les visites de courtoise de Richard, de Thierry, bref, après la convivialité qui fait la force de nos fous, les quatre roues partent de leur côté et les deux roues tracent derrière Gilles qui a l'itinéraire et qui maîtrise les lieux.

Paparazzis
Il y a des roues à rayons, mais où est la selle?
SOLEX équipé pour les longues distances.
Les vedettes
Départ des PETAROTS.
Pendant ce temps les autos cherchent la bonne route.

Là, commence l'aventure. Je sais, une phrase facile; mais relisez le roman qui commence par: « l'aventure commence au coin de la rue ».
Vous me croyez ou ne me croyez pas, au coin de la rue on voit encore les pétarots. Ils tournent, et alors, les pétarots connaissent une faille spatio non temporelle et personne ne les croise ni ne les voit durant plus de deux heures et demi et dans un rayon de dix kilomètres qui est celui du circuit du matin. Avec JP nous avons fait le circuit prévu dans les quatre sens: à l'endroit, à l'envers, en biais, et en travers.

C'est par là.
Ils s'y rendent.
Fermé!
Transformation d'anciennes autos.
Quelques arrêts avec points de vues.
Château du Bouilh, bel hémicycle non pas motocycle.
Sous l'arbre, les autos attendent les PETAROTS.

Dépités nous sommes arrivés à Bourg et attablés au café les quatre roues nous ont rejoints par un autre circuit sur lequel nul pétarot ne pétaradait. Tous les citoyens interrogés ont été négatifs. Volonté de ne pas dénoncer? Réelle incapacité de répondre?

Au bistrot, les Fous attendent aussi les PETAROTS.
Enfin!

Enfin, vers 12 h 20 un coup de téléphone nous informe que les pétarots sont au lieu de pique nique. Un temps de réflexion plus tard et deux arrêts sans espoir; je comprends qu'il s'agit de Furt et qu'ils sont allés au bout du bout derrière leur guide inspiré. Nous les trouvons à l'ombre et partageons avec eux les provisions dont ils nous ont lestés avant le départ.

Dans les stands les révisions commencent.
Une seule bougie, heureusement!
Chercheur de perles.
Le road book en bouteille.
Tu es sur que c'est ça?
Moi je crois que c'est ici.
Caprice: "il veut pas me laisser jouer avec".
Passons aux affaires sérieuses.
Notre Président mobilise la sainte table.
Bon, ça c'est fait.
Marée haute, bouteille vide.
Les Fous rigolent.
Les folles patientent.
Tant qu'on a l'ombre et le banc...
Prévoyant ou pessimiste?
Nécessaire pour pique nique.
Une sieste plus tard et un fil de bobine remis en place pour Gilles nous repartons, euh... nous cherchons une pompe à air, car la roue avant de l'AV3 qui caracole en tête de peloton présente une mine avachie.
Et une crevaison en terrasse......
Comment fait-on?
Kit survie indispensable.
Tu penses que c'est la bonne ......... t'occupes!
Il y a bien une pompe sur l'AV3, mais décorative et les autres pétarots ont tout laissé dans la voiture, Gilles devant choisir entre la pompe et la bouteille de rosé au frais a choisi...
Jean Pierre se dévoue pour chercher chez l'habitant et nous repartons après que Michel G. ait trouvé la pompe ailleurs. 3 km plus tard il faut se rendre à l'évidence: c'est une crevaison, je prête une chambre de réserve mais le problème de la pompe se pose encore, C'est une pompe à matelas qui servit grâce à un bricolage pas encore breveté de tuyau et de raccord qui fuient entre eux mais comme l'air entrant est plus abondant que la fuite cela fonctionne. Le procédé est copié des oléoducs russes dans lesquels on augmente la pression quand ils fuient pour qu'il en passe un peu au bout. Il a fallu mobiliser 5 fous pour réaliser l'opération sous l'oeil consterné des gentes amazones.
C'est quoi ce truc en caoutchouc qui me colle?
Il suffit de presser.
Comment gonfler un pneu avec un gonfleur de matelas ?
Mac Giver 1
La même en gros plan
Mac Giver 2 
Efficace, non?
Beau temps, belle rivière.
Comment prendre une photo avec les mains sur le volant.
Heureusement que les pédales sont en option.
Je vais gagner, je veux gagner.
Changement de direction droite 90.
Et de deux.
Et de trois.
Tout va bien.
Freinage au point trop tard.
Bon j'ai seulement perdu 12 secondes.
"C'est lui qui..."

Le circuit est abrégé à Plassac où une boisson bien méritée nous réconforte avant le retour.
On choisit les routes pas trop pentues pour les pédalos car Gilles qui a guidé le circuit n'a pas respecté le programme et je comprends les doléances de ces pauvres qui se plaignaient sans râler d'avoir beaucoup pédalé en montant pour venir. Tout s'arrange et nous cheminons ensemble, les pétarots marchent tellement bien qu'ils vont plus vite que les voitures et montent des routes non prévues, l'enthousiasme on vous dit.
A Bourg c'est la Mustang dont le démarreur décroche et qu'il faut pousser un poil (merci Michel G.) pour qu'elle enclenche. Par la suite garée en pente elle démarre toute seule.

Un déhanché.
Sages  sur la grande route.
Aérodynamique
Promenade en famille
Disproportionné, il cherche un casque, si vous pouvez l'aider!
Le van

Retour à Saint André chez le président pour un rafraîchissement frustre sous les arbres avant le départ en convoi pour les remorques et vans qui ramènent les montures au paddock.

   
L'autre van
Vannés!
Vanné bis.
Les routiers ont meilleure mine.

La morale, c'est qu'il faut vérifier la check list du matériel véhiculé et l'adapter aux véhicules qui se déplacent.
La morale de la morale c'est qu'il faut prendre les numéros de téléphone de chaque participant pour éviter les inquiétudes.
Et bien sûr nous remettrons cela!"

C'est fini pour aujourd'hui.
   
Retour Accueil
Retour Programme