BOURSE DE SOYAUX

1er Février 2009

Par Georges M.

Il y a des visiteurs illustres:
de dos et dans la malle de sa voiture,  je vous laisse reconnaître celui dont Gilles a serré la main et le motif de son refus de se la laver pendant plusieurs mois désormais. Mais vous pouvez l'embrasser, il se lave toujours le visage.
Ce qu'il y a de réussi c'est que vous y retrouvez votre propre voiture (Gilles) ou que vous y avez le choix entre le modèle échelle 1 e celui 1/43. Seul le prix change, mais les phares sont opérationnels à toutes les échelles.
On se serait cru sur un parking des années 60, et des véhicules en parfait état, toute l'Europe de l'Ouest avait rendez vous. Allemagne, France bien sûr,  Royaume Uni,  une américaine, et les italiennes, plus jeunes pour plus tard.
Une italienne parfaite,  et beaucoup d'italienne finalement, même si au milieu il y a quelques françaises et des allemandes comme le combi et cette cox, honteuse de son capot; regardez ses yeux...
Citroën, comme s'il y avait un nid dans la région, et encore il manque les anciennes dans ce choix, ...  mais entre la 2CV cross et la France 3, bel équilibre
 Des ancêtres à nos yeux, et pourtant beaux moteurs et carrosserie. La Simca 5 sur trois pattes, et elle faisait ce qu'elle pouvait.
De la pièce et de la documentation, beau temps et bon esprit.
Enjoliveurs, volants, feux et un moteur de secours pour notre Dauphine bleue.
Retour Accueil